Category

Boston

Category

Guide de voyage pour Boston

Boston porte une lourde charge sur ses épaules : celle d’être l’une des villes les plus anciennes d’Amérique ! C’est l’une des rares métropoles où les bâtiments coloniaux en brique rouge et les maisons en grès brun de style victorien côtoient les imposants gratte-ciels de l’ère moderne. C’est ici qu’y a débuté la Révolution Américaine. Depuis le Boston Tea Party jusqu’à la lecture de la Déclaration d’Indépendance depuis le balcon de l’Old State House, les lieux sont chargés d’histoire. Bien que difficiles à arpenter en voiture, les rues enchevêtrées de Boston sont une mine d’or à ciel ouvert. Découvrez notre guide de voyage sans plus tarder !

Boston, un lieu chargé d’histoire

La Révolution américaine naquit dans les rues étroites et tortueuses de Boston. Autant dire que nombreux sont les lieux d’importance historique à s’y trouver. Chaque année, des centaines de milliers de touristes s’y pressent pour y découvrir les principaux points d’intérêt touristique : Freedom Trail, Faneuil Hall, North End … La ville attire également de très nombreux étudiants internationaux venus y faire un séjour linguistique. En effet, prendre des cours d’anglais à Boston et y obtenir un certificat d’études représenteront une vraie plus-value sur votre CV. Dans une ville marquée par un plan urbain quelque peu irrégulier et par une surabondance de rues à sens unique, mieux vaut utiliser les transports en commun pour effectuer vos déplacements. Passons à présent aux lieux à découvrir impérativement.

boston cours d'anglais

Le Freedom Trail, berceau de l’indépendance américaine

Les 16 lieux emblématiques de la Guerre d’Indépendance sont reliés par le Freedom Trail, un circuit touristique qui se présente sous la forme d’une ligne rouge gravée sur le trottoir. Depuis Boston Common jusqu’au site de la bataille de Bunker Hill, en passant par King’s Chapel, Faneuil Hall, Quincy Market, la maison de Paul Revere et la frégate USS Constitution, vous pourrez vous adonner à une randonnée urbaine à la fois instructive et édifiante qui s’étend sur près de 4 kilomètres. Sitôt votre périple achevé, prenez un bateau-taxi pour rejoindre l’aquarium de Nouvelle-Angleterre. Un somptueux spectacle visuel vous y attend. En effet, son réservoir cylindrique de 760.000 litres d’eau (mimant un récif corallien des Caraïbes) abrite des requins, des raies, des tortues marines, des anguilles … Ensuite, embarquez à bord d’un catamaran pour naviguer vers le ‘Stellwagen Bank National Marine Sanctuary’, une aire marine protégée située à mi-chemin entre Cape Cod et Cape Ann et haut-lieu de l’observation des mammifères marins. Vous y verrez des baleines émerger des flots avec une grâce insoupçonnable.

North End et Beacon Hill

North End compte parmi les quartiers ancestraux les mieux ‘préservés’ de la ville. Nombreux ont été les immigrants irlandais et italiens à y avoir élu domicile. Le quartier abrite une foultitude de pizzerias, de trattorias et de pâtisseries italiennes. Nous ne serons d’ailleurs pas étonnés d’apprendre que la spécialité culinaire locale est le cannolo. Autre quartier qui vaut le détour : Beacon Hill. Ses venelles inégalement pavées, ses cottages et ses maisons en briques du début du XIXe siècle sont dignes de figurer sur la liste des lieux d’intérêt touristique à visiter impérativement. Une fois sur place, pensez à arpenter Acorn Street : ses maisons en rangée et ses notes florales valent leur pesant d’or !

Boston Common et Public Garden

Le Boston Common a la particularité d’être le plus ancien jardin public de la ville de Boston, et même des États-Unis. Il jouxte le Boston Public Garden et forme avec ce dernier l’ensemble du grand parc du centre-ville de Boston. De tout temps, l’endroit a vu défiler une pléthore de militants associatifs, d’activistes politiques ou de prédicateurs aux intrigants discours. Le parc public est jalonné de chemins sinueux qui serpentent à travers les parterres de fleurs. Différentes statues (notamment celle de George Washington) sont là pour rappeler que les lieux sont chargés d’histoire.

Cambridge, le MIT et Harvard

En franchissant la Charles River, vous tomberez sur Cambridge, ville de l’agglomération urbaine de Boston qui abrite deux des universités les plus prestigieuses du pays : le Massachusetts Institute of Technology et l’Université Harvard. Cette dernière est située dans Harvard Square, une enclave cosmopolite où les boutiques haut de gamme côtoient les restaurants populaires dans une parfaite harmonie. À la fois ombragée et spacieuse, l’enceinte de l’université est bordée de bâtiments imposants et majestueux. Lors de votre visite sur le campus, n’oubliez pas d’aller effleurer la chaussure de la statue de John Harvard. D’après ce qu’on dit, cela porte chance !

Profitez également de votre passage à Cambridge pour découvrir le MIT (Massachusetts Institute of Technology) et son méli-mélo de styles architecturaux. Le Green Building d’I.M. Pei et le Ray and Maria Stata Center de Frank Gehry valent vraiment le détour. Le musée du MIT abrite quelques-unes des technologies les plus avant-gardistes du monde, notamment des appareils holographiques et des robots humanoïdes employés par la NASA. Vous l’aurez compris : l’endroit est le paradis du geek.

Quand visiter Boston ? 

À dire vrai, mieux vaut visiter Boston en septembre ou en octobre. Le temps se radoucit. Les arbres prennent une coloration jaune-orangée qui n’a pas son pareil. Les mois d’avril et de mai sont également agréables, surtout si vous prévoyez de vous attarder dans le jardin public du centre-ville. La période estivale se caractérise par sa touffeur prégnante et son humidité omniprésente. En outre, l’afflux de touristes pourra présenter un aspect rebutant. L’hiver, quant à lui, se caractérise par des bourrasques de neige aussi subites que violentes qui peuvent causer d’importantes perturbations. Vous savez désormais à quoi vous en tenir. Bon voyage à tous !